Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mai 2005 3 25 /05 /mai /2005 00:00
Les éditeurs de bande dessinée dits "indépendants", "petits" ou "alternatifs" souhaitent faire la communication suivante. N'hésitez à la faire circuler.



Communiqué de Presse

LA "FÊTE DE LA BD": DÉFAITE DE LA BANDE DESSINÉE. 


Les industriels de la bande dessinée nous annoncent aujourd'hui à grands renforts de tambours la création de "la fête de la BD". On nous promet de la BD à tous les repas, de la BD à tous les coins de rue, et même que "les français vont descendre dans la rue pour faire de la BD" (sic). On nous explique encore que cet évènement glorifiera la bande dessinée sous toutes ses formes et dans toutes ses tendances.

Nous, éditeurs de bande dessinée alternatifs, affirmons que la diversité ne sera pas du cortège et que cette manifestation est entièrement destinée à promouvoir ce qui est pensé pour être vendu.

L'idée que la Bande Dessinée puisse être autre chose qu'un divertissement facile est très neuve. C'est une idée qui a grandi lentement, de manière chaotique et imprévisible, au rythme de la végétation qui s'épanouit sur les chemins. Mais les industriels n'ont pas ce genre de patience et rêvent d'autoroutes.
Ce que cette fête de la BD annonce en réalité, c'est précisément que la fête est finie et qu'après une décennie de création, le commerce doit reprendre ses droits.


S'appuyant sur les personnages les plus caricaturalement vendeurs de leurs catalogues, les industriels s'achètent aujourd'hui un événement de taille nationale et veulent faire croire par la magie du marketing que la bande dessinée se résume à des héros de verres à moutarde et à un ersatz papier des séries télé les plus complaisantes. C'est comme si le cinéma s'autocélébrait soudain en choisissant de se réduire aux "Bronzés", à "Don Camillo" et à "Taxi 12".

La bande dessinée est constituée d'autant de courants que le cinéma, la littérature ou les arts plastiques. Mettre en avant son versant le plus bassement commercial afin de le faire passer pour le genre tout entier est depuis trop longtemps la stratégie des marchands de soupe.

Nous, éditeurs de bande dessinée alternatifs, tenons à rappeler que la bande dessinée peut être l'absolu contraire de ce que cette mascarade commerciale va présenter. La bande dessinée d'aujourd'hui est plus que jamais un moyen d'_expression riche, divers et parfaitement en phase avec son époque, dont le moteur, il est bon de le rappeler, reste entre les mains des auteurs et des créateurs.

Nous, éditeurs de bande dessinée alternatifs, boycottons cette "fête de la BD", pour laquelle les organisateurs accumulent les déclarations malhonnêtes et les ambitions les plus cyniques, et la considérons comme une insulte faite à l'intelligence et à la diversité du moyen d'_expression qui est le nôtre.

Ainsi, pendant que des Obélix et des Titeufs géants se dandineront misérablement dans les rues, nous irons travailler à nos prochains ouvrages, en les espérant suffisamment beaux, originaux et pertinents pour qu'on puisse un jour évoquer la bande dessinée en parlant de livres plutôt que d'albums, et d'Šuvres plutôt que de marionnettes.



SIGNATAIRES:
L'Association, Atrabile, Cornélius, Ego comme X, Frémok, FLBLB, Rackham, Les Requins Marteaux, 6 pieds sous terre, Vertige Graphic.

Partager cet article

Repost 0
Published by homework - dans actualités
commenter cet article

commentaires

Profil

  • Arnaud Loumeau
  • arnaud.loumeau(at)gmail.com
  • arnaud.loumeau(at)gmail.com

FACEBOOK

Catégories